fbpx

Article - Les bourgeons et la gemmothérapie

E-mail

Les bourgeons et la gemmothérapie

Le terme « gemmothérapie » vient du latin « gemmae » qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse. Cette approche thérapeutique a pour père le Docteur Pol Henry qui la nomma « phytoembryothérapie ». Il a créé cette méthode en 1959 et la publication de ses travaux a eu lieu en 1970.  Il avait une vision holistique et pensait que la nature, dans sa globalité, était capable de guérir la plus grave des maladies. Son approche sera ensuite retravaillée et élaborée plus précisément par Max Tétau qui lui, démontra l’efficacité clinique des bourgeons par rapport à la plante adulte… Mais Sainte Hildegarde de Bingen (XI et XIIème siècle) utilisait déjà les bourgeons de pomme, de tilleul etc…

 

 

Les bourgeons étant dans une incroyable phase de croissance et de multiplication cellulaire, ils renferment en eux des vitamines, des minéraux, des enzymes et des acides nucléiques à un taux exceptionnellement élevé… Et il est aisé de comprendre qu’un bourgeon contient plus d’énergie qu’une vieille plante. Pour conserver cette merveilleuse énergie, l’idéal est d’opter pour des bourgeons ayant été mis à macérer sans avoir été préalablement congelés et provenant de plantes de milieux préservés et/ou bio. Pour faire simple, la gemmothérapie utilise le totum de la plante sous sa forme d’embryon. Elle est, de façon imagée, parfois appelée « phytothérapie globale ».

Il existe deux formes galéniques pour la gemmothérapie : la formule en 1D qui est obtenue après avoir dilué dix fois le macérat-mère et le macérat-mère utilisé directement. Le second renferme l’avantage d’être dix fois plus concentré et demande une prise dix fois moins importantes pour en obtenir les effets avec une moindre ingestion d’alcool. Les posologies pour une formule en macérat-mère sont de 30 gouttes par jour pour un adulte alors qu’elles sont de 300 en 1D. Pour les enfants, les préconisations sont de 1 goutte par année d’âge, par jour.

La macération se fait en général dans 3 éléments : l’eau, l’alcool et la glycérine (certains laboratoires ayant abandonnés l’eau avec pour hypothèse que l’eau contenue dans le bourgeon est suffisante). A noter également que l’un ou l’autre laboratoire propose désormais des préparations sans alcool pour satisfaire une plus large gamme de consommateurs. Plus techniquement, si l’eau va extraire les éléments hydrosolubles comme les tanins ou les oligo-éléments, l’alcool va permettre l’extraction des glucosides et des alcaloïdes –entre autres-. La glycérine, elle, a également un rôle important car elle va subtiliser les huiles essentielles, les cires et les acides liposolubles présents dans le bourgeon.

Bien qu’encore très méconnue du grand public, la gemmothérapie a une palette d’action incroyable sur le travail de terrain cher aux naturopathes et se révèle d’une très grande efficacité sur les problèmes chroniques. De plus, au vu de sa quasi absence de contre-indications, elle est un précieux allié du thérapeute débutant ou confirmé.

Il existe à ce jour une cinquantaine de bourgeons utilisés en thérapie. Citons ici, la remarquable action du cassis sur les terrains inflammatoires et ainsi sur toutes les maladies en « ite »… En outre, le cassis a une action potentialisatrice des autres bourgeons. Notons la miraculeuse bienveillance du figuier sur toutes les problématiques apparaissant dans le tronc (RGO, douleurs du ventre liées au stress, boulimie)… Indiquons également le soutien incroyable du framboisier dans les problématiques de la femme non-ménopausée, le formidable travail de la bruyère sur les terrains acidifiés et la vigueur retrouvée des hommes s’étant abandonnés aux vertus du sequoïa.

Envie de vous plonger dans le milieu passionnant de la gemmothérapie ? Je vous invite à consulter l’ouvrage de Philippe Andrianne, intitulé sobrement « la gemmothérapie » et paru aux Editions Amyris. Les travaux des Docteurs Max Tétau et de Pol Henry sont également largement consultables sur internet ou à travers leurs ouvrages respectifs : « La phytoembryothérapie » pour P.Henry  et « Rajeunir nos tissus » pour M.Tétau.

 

BOURGEONS.jpg

 

Vanessa Celli-Bonin, Naturopathe, formatrice, réflexologue plantaire à Colmar

 

Dernières actualités de l’IFSH

 

2022PlantesstressTop 14 des plantes anti-stress - Les conseils d'une Naturopathe

Tensions, angoisses…nous sommes quotidiennement exposés à de nombreuses situations propices au stress.  Grâce à leurs principes actifs, certaines plantes anti-stress peuvent apaiser et augmenter la résistance naturelle de notre organisme face au stress et apaiser les symptômes de l'ango... 

2022 DoctolibLe collectif naturopathie, APHN, APNF, FENA, OMNES et SPN, communique sur la naturopathie et son organisation en France

Nous, collectif naturopathie, regroupant les principales organisations représentatives de la naturopathie en France, citées ici par ordre alphabétique APHN, APNF, FENA, OMNES, SPN, et qui travaillent ensemble depuis plusieurs années nous souhaitons communiquer sur ce qu’e... 

Doctolib2022Polémique Doctolib - La réaction de Patrice PONZO, Naturopathe et Directeur de l'IFSH dans Nice Matin

"La récente polémique autour de la plateforme de rendez-vous médicaux Doctolib remet sur le devant de la scène la question de la légitimité de certaines pratiques, dont la naturopathie" Retrouvez la réaction de Patrice PONZO, Naturopathe, Iridologue et Directeur de l'Institut Français des Scien... 

Blog Polémique Doctolib, quelle est la place de la naturopathie dans le système de santé ?

La naturopathie fait sa rentrée sous le feu des projecteurs ! Chaque nouvelle polémique sème le discrédit sur la discipline et la confusion dans l’esprit du public. D’un côté, un engouement sans précédent pour les médecines complémentaires porté et accentué par la crise sanitaire, de l’autre... 

 

Accéder au Blog de l'IFSH

 

Nos affiliés

L’IFSH est reconnu pour le sérieux et la qualité de ces formations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
 
 
 
 
ifsh logo qualiopi
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, ainsi que pour le ReCaptcha et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.