fbpx

Article - Huiles essentielles et hydrolats pour les enfants

E-mail

Peut-on utiliser sur des enfants des huiles essentielles et des hydrolats ? Et comment les utilise-t-on ? A quelles doses ? Par voie interne ou externe ? Dans quoi et comment les diluer ? Ces questions reviennent souvent dans les ateliers d'aromathérapie familiale et révèlent beaucoup d’inquiétudes et de fausses informations. Dans cet article nous allons faire un point pour démêler des informations souvent contradictoires.

Les huiles essentielles sont des produits très puissants qui ne doivent pas être utilisés n'importe comment. Mais en parcourant le Net, entre ceux qui vous disent qu'on peut en donner à tout le monde à n'importe quelle dose et ceux qui mettent tellement de restrictions que vous n'osez plus les utiliser, il y a un équilibre à trouver.

Huile essentielle, hydrolat, qu'est ce que c'est ?

La plupart des huiles essentielles sont obtenues par distillation des plantes botaniquement certifiées. La vapeur d'eau traverse les plantes. Elle passe ensuite dans une partie de l'alambic plus froide où l'eau de condensation (hydrolat) et l'huile essentielle se séparent. On obtient donc deux produits à l'issue de la distillation :

- l'huile essentielle, produit odorant, généralement de composition chimique complexe et concentrée

- L'hydrolat, eau aromatique contenant un certain nombre de molécules solubles de la plante et une très petite quantité d'huile essentielle (en moyenne 3%). Ce produit est aussi appelé "eau florale" lorsqu'il est issu de la distillation de fleurs.

Chez l’enfant, on préfère souvent les hydrolats pour leur absence de toxicité et leur très bonne tolérance.

Il faut donc garder à l'esprit qu'une huile essentielle est un complexe de molécules (oui, c'est de la chimie). Dès lors, on se rend compte que dire « Les huiles essentielles » cela n'a pas vraiment de sens car la composition chimique de chacune est très différente de l'autre, les usages, indications, contre-indications et toxicité dépendants de la plante distillée. Certaines peuvent être dangereuses dans certains cas et à une certaine dose, et d'autres non, et cela, on ne peut le savoir qu'en étudiant séparément chaque huile essentielle, sa composition et ses contre-indications. Il faut également faire attention au nom latin complet. Par exemple, une huile essentielle d'eucalyptus radiata convient aux enfants, une huile essentielle d'eucalyptus globulus certainement pas.

Alors attention à ne pas se limiter à "l'huile essentielle d'eucalyptus" pour le rhume !

Les enfants ... c'est à dire ?

Ensuite, « les enfants » est à préciser. Il y a une différence entre un nouveau-né et un gaillard sportif de 8 ans qui grandit à vue d’œil.

Les principe de base :

  • Avant 6 mois, pas d'huile essentielle et quelques hydrolats.

  • Jusqu'à 3 ans, très peu d'huiles essentielles. C'est vraiment préférable sauf très ponctuellement. Certains hydrolats sont très suffisants (les hydrolats étant l'eau utilisée lors de la distillation des huiles essentielles, ils renferment les propriétés des plantes en dilution infime).

  • Jusqu'à 7 ans, seules quelques huiles essentielles seront utilisées.

  • A partir de 7 ans, on tiendra compte de la taille et du poids de l'enfant.

  • La diffusion d'huile essentielle se fait toujours en l’absence de l'enfant.

Comment utiliser les huiles essentielles sur les enfants ?
  • On ne dépassera pas la dose de 2 gouttes par application

  • Il faut toujours pour les enfants diluer l'huile essentielle dans de l'huile végétale (pépins de raisin, sésame, amande douce ou autre). Le plus simple est de mettre l'huile végétale dans une petite cuillère et d’ajouter 1 à 2 gouttes d'huile essentielle)

  • On ne donnera pas d'huile essentielle en interne à un enfant (mais pensez à utiliser les hydrolats et les infusions).

  • Que ce soit pour les enfants ou pour les adultes, une huile essentielle doit toujours être utilisée ponctuellement en fonction d'un problème précis.

Et les allergies ?

On peut faire des réactions aux huiles essentielles...comme à beaucoup de produits. La prudence est de tester l'huile essentielle (ou le mélange huileux contenant des huiles essentielles) sur le poignet. S'il n'y a pas de réaction au bout d'une heure, on peut procéder à des onctions plus étendues .

Ce principe de prudence est le même pour les adultes.

Les hydrolats

Beaucoup moins concentrés, les hydrolats sont plus adaptés aux enfants les plus jeunes, ou à un usage prolongé. Ils ont sensiblement les mêmes propriétés que les huiles essentielles, tout en étant plus faciles d'utilisation.

On peut utiliser les hydrolats par voie externe (compresses, nettoyage) et interne (biberons, tisanes), et les mélanger entre eux pour une action plus large. Certains sont présentés en spray, ce qui est très pratique pour l'application. On peut aussi utiliser un hydrolat en soutien d'une traitement par huile essentielle.

Quelques usages courants

La camomille noble est très efficace sur les douleurs de poussées dentaires. On l'associe avec de la lavande vraie sur les peaux irritées

HE de camomille noble (1 goutte diluée dans 2 CS d'huile d'amande) en massages de la mâchoire.

Les compresses d’hydrolats de camomille noble et de lavande vraie sont aussi très efficaces sur toutes les zones irritées.

Enfin, pour les enfants encore au sein, il est possible de pulvériser cet hydrolat sur les mamelons de la maman avant la tétée. Et aussi d'en mettre 1 cuillère à café dans le biberon.

Pour les bosses, les coups, les écorchures, l'hydrolat d'helichryse est souverain, en compresses ou en pulvérisations. (l 'huile essentielle est déconseillée avant 10 ans)

Pour détendre des enfants nerveux, apaiser des enfants inquiets et permettre on bon sommeil, on choisira les hydrolats de Mandarine, Lavande vraie, Camomille noble, et l'eau de fleurs d'oranger, 1 cuillère à café dans le biberon ou une tisane.

Il est aussi possible de masser le plexus solaire avec une de ces huiles essentielles(ou un mélange de plusieurs) diluées dans de l'huile végétale.

Pour les brûlures légères, petits coups de soleil, les compresses d'hydrolat de lavande vraie sont parfaites.

Pour les rhumes et les coups de froid, on peut mettre dans le bain de bébé de l'hydrolat d'Eucalyptus radié et de l'hydrolat de Ravensara, 2 cuillères à soupe de chaque.

A partir de 3 ans, on peut utiliser ces deux plantes en huile essentielle diluée dans de l'huile végétale, en massage du thorax et du dos.

 

Vanina Laugier, Naturopathe, Aromathérapeute (Aromathérapie scientifique Dominique Baudoux), Analyste bio-énergéticienne (IABFS Marseille)

Source

–  Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.1 Pédiatrie. D. Baudoux, Ed. Inspir 2006

 L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

–  Traité D'aromathérapie Scientifique Et Médicale - Les Huiles Essentielles, Fondements et aides à la prescription Michel Faucon Ed Sang de la terre 2017

Nos affiliés

L’IFSH est reconnu pour le sérieux et la qualité de ces formations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
ifsh logo FFMBE
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.