fbpx

Article - Arthrose et naturopathie

E-mail

Environ 17% de la population souffre d'arthrose, qui provoque des douleurs parfois très invalidantes et perturbe beaucoup la vie quotidienne.

Si la naturopathie ne peut pas « guérir » l'arthrose, elle peut cependant, par un travail en profondeur, en ralentir la progression et diminuer les douleurs.

L'arthrose, qu'est ce que c'est ?

L'arthrose est une maladie d'usure des cartilages des articulations. Quand le cartilage qui recouvre l’extrémité des os au niveau des articulations s'use, se fissure, devient plus mou, il ne permet plus d'amortir le frottement des os entre eux.
Le corps a des moyens de défense contre cette usure : les cellules constructrices (chondrocytes) vont produire du cartilage, mais c'est souvent insuffisant. Les tentatives de réparation provoquent alors des excroissances (ostéophytes), les « becs de perroquet » qui déforment l'articulation.

Les articulations les plus touchées par l'arthrose sont les chevilles, les genoux, les hanches, les mains, et les vertèbres, notamment au niveau des cervicales et des lombaires.

L'arthrose est principalement un phénomène normal lié au vieillissement. Plus de 90% des personnes de plus de 65 ans en souffrent de manière plus ou moins forte. Elle peut être d'ailleurs totalement silencieuse.
Les autres causes de l'apparition de l’arthrose sont liés aux traumatismes de l'articulation, dus à un accident, une maladie inflammatoire de l'articulation, une opération. La surcharge pondérale favorise également l'arthrose des hanches et des genoux.

Quels sont les facteurs de risque de l'arthrose ?

Bien que l'arthrose soit due un vieillissement normal du corps, il existe néanmoins des personnes plus exposées à ce risque :

  • Le sexe : certaines arthroses sont plus fréquentes chez la femme

  • L’hérédité : Certaines localisations de l’arthrose, en particulier la main et le genou,

    pourraient être plus fréquentes dans certaines familles.

  • La surcharge pondérale : c'est un facteur de risque majeur des arthroses lombaires et des

    membres inférieurs.

  • L'environnement : que ce soit au travail ou durant les loisirs, les gestes répétitifs, le port de

    charges lourdes, les chocs sont des facteurs de risque pour nos articulations.

  • L'hygiène de vie : pour le naturopathe, l'arthrose sera également à replacer dans un contexte

    de mode de vie global, incluant l'alimentation, les élimination, l'acidité du terrain, la sédentarité.

La naturopathie face à l'arthrose

  • Face aux douleurs

Pour quelqu'un qui souffre, la douleur, c'est l'urgence ! Et les anti inflammatoires pharmaceutiques ne sont pas toujours bien supportés. La phytologie et l'aromatologie sont alors toute indiquée. D'autre part, les personnes souffrant d'arthrose ont tendance à ne plus vouloir bouger, de peur d'avoir mal, alors que le mouvement et l'activité physique douce sont indispensables au renouvellement du cartilage.

Phytopharmacie (Harpagophytum procumbens) : c'est une des grandes plantes anti-inflammatoires et anti douleur. Elle agit rapidement pour soulager les douleurs. L'harpagophytum a aussi une action plus profonde sur les arthroses installées.
Le curcuma (Curcuma longa) est une autre « star » des plantes anti inflammatoires. Il est souvent préconisé de lui ajouter du poivre, qui potentialise l'effet anti inflammatoire du curcuma.

Le cassis (Ribes nigrum)les bourgeons de cassis ont une excellent action anti inflammatoire.

Les plantes qui contiennent des dérivés salicylés sont également très efficaces sur les douleurs, seules ou associées à d'autres plantes. Elles n'ont pas les inconvénients de l'aspirine au niveau de l'estomac, mais sont interdites aux personnes allergiques à l'aspirine ou suivant certains traitements médicaux où l'aspirine est interdite.

Ce sont le saule blanc (salix alba), le frêne (fraxinus exelsior), la reine des près (filipendula ulmaria)

Contre la douleur, certaines huiles essentielles sont extrêmement efficaces. On les diluera à 10 % dans une huile végétale (noisette ou sésame)ou un macérât (millepertuis, arnica).
Pour diluer à 10%, on mélange une dose d'huile essentielle ou du mélange d'huiles essentielles à 9 doses d'huile végétale.

Il faut toujours tester une huile essentielle sur le poignet ou le pli du coude pour être sûr de ne pas faire d'allergie.

Les huiles essentielles de l'arthrose:

  • la gaulthérie, (gaulthérie procumbens)

  • le gingembre (zingiber officinale)

  • le laurier noble (laurus nobilis)

  • l'eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora)

  • la menthe poivrée, (mentha piperita) par son action réfrigérante, peut avoir une bonne action sur les douleurs chez certaines personnes. Elle ne devra pas être utilisée sur une zone étendue.

Un travail de terrain

Une fois la douleur apaisée, le naturopathe va se préoccuper d'une action plus profonde face à l'arthrose.

  • Les plantes reminéralisante

Grâce aux plantes reminéralisantes, on peut agir sur le phénomène central de l'arthrose : la destruction du cartilage. La prêle (equisetum arvense) et l'ortie (urtica dioica) sont les plus habituellement préconisées pour leurs qualités reminéralisantes. On peut les associer à l'harpagophytum.

  • Une alimentation adaptée

Une alimentation riche en fruits et légumes frais et de bonne qualité apportera les vitamines, minéraux et anti-oxydants, et aidera à préserver l’équilibre acido-basique. On supprimera au maximum l'alimentation industrielle, les sucres rapides, les excitants (thé, café, chocolat), les graisses saturées (beurre, crème fraîche), les céréales raffinées.

Il est important de consommer des huiles riches en oméga 3, qui ont des propriétés anti- inflammatoires. Ce sont les huiles de colza, de noix, et certains poissons qui en contiennent le plus (saumon, hareng, maquereau, thon, sardines).

Les graines oléagineuses sont aussi à intégrer à l'alimentation quotidienne pour leur teneur en
« bons gras » : graines de lin, de chia, de courge, de tournesol, noix, amandes, noisettes.

  • La perte de poids

La surcharge pondérale provoque et aggrave l'arthrose des membres inférieurs, par un phénomène mécanique de pression sur les articulation, ce qui accentue l'usure du cartilage.
Pour les personnes en surcharge pondérale, la perte de poids est incontournable pour améliorer les problématiques de douleur et d'usure.

  • Des compléments alimentaires

La glucosamine et la chondroïtine jouent un rôle prépondérant dans le maintien de l’intégrité du cartilage de l’ensemble des articulations. En ralentissant l'usure des cartilages, elles freinent l'évolution de l'arthrose. C'est une action lente et en profondeur.

Le sélénium, les vitamines C et E ont également une bonne action et sur les douleurs et sur l'usure du cartilage.

  • De l'exercice physique

L'exercice physique est indispensable pour garantir le renouvellement du cartilage.
En effet, l'exercice physique provoque la libération de synovie, qui lubrifie et nourrit le cartilage.

La marche sur terrain plat, la natation, l'aquagym , le tai chi, le yoga sont des activités à privilégier en cas d'arthrose, en évitant toujours les chocs, les exercices violents et l'épuisement. Il s'agit de conserver la mobilité, de renforcer les muscles et les tendons, et non de dépasser ses limites.

Un kinésithérapeute peut vous montrer certains exercices adaptés pour certains cas plus problématiques, par exemple d'arthrose cervicale.

En conclusion, si l'arthrose est un phénomène normal de vieillissement, la douleur physique et l'immobilité de plus en plus handicapante ne sont pas des fatalités et peuvent être grandement améliorées par la naturopathie.

Vanina Laugier, Naturopathe, Aromathérapeute et Analyste bio-énergéticienne.

Nos affiliés

L’IFSH est reconnu pour le sérieux et la qualité de ces formations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
ifsh logo FFMBE
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.