fbpx

La rubrique de Monsieur Ponzo - La fibromyalgie : « mais c’est dans la tête » !

E-mail

La fibromyalgie est une pathologie qui divise encore le milieu médical. Pourtant, cette pathologie touche 2 à 5% de la population française, soit 700.000 à 3 millions de personnes. 

La fibromyalgie par le corps médical classique est abordée sous deux angles : l’aspect rhumatologique et l’aspect psychique. Elle fut écrite la première fois en 1977 par un médecin canadien, reconnue en 2002 par l’OMS puis en 2007 par l’académie de médecine.

La douleur provoquée par la fibromyalgie est générale, diffuse, chronique et insupportable. Il n’existe pas de lésions, pas de microbes, pas de virus. Les examens biologiques et radiologiques sont généralement normaux. Son étiologie reste alors inconnue mais une prédisposition génétique est envisagée par la médecine allopathique.

Fibromyalgie : le corps a mal et lesprit souffre

Pour la médecine classique, la fibromyalgie est souvent définie comme une dépression masquée. L’étude des neurotransmetteurs, c’est à dire les molécules impliquées dans la transmission de la douleur ++ et endorphines –

La perception de la douleur est alors troublée : il existe une réponse exagérée aux stimulations douloureuses.

Le diagnostic différentiel

Il ne faudra pas confondre le syndrome de fatigue chronique avec :

  • une dépression 
  • une PR
  • une hémochromatose
  • un syndrome SEC

Parmi les femmes et hommes célébres qui souffrent de la fibromylagie, on retrouve : 

 Charles Robert Darwin 

Grand voyageur et travailleur infatigable, le célèbre naturaliste Charles Robert Darwin cumulait expéditions, recherches et rédaction d’ouvrages. En 1837, surmené, il commença à souffrir de douleurs à l’estomac, de migraines, de fatigue, d’insomnies,  de tremblements, d’anxiété … qui l’empêchaient de   travailler. Différents diagnostics ont été avancés pour expliquer son mal, dont la maladie de Chagas, une infection parasitaire transmise par une punaise et qu’il aurait pu contracter en Amérique du Sud. Mais aussi la maladie de Ménière. Aujourd’hui, la fibromyalgie semble être la coupable …

Florence Nightingale 

Le 12 mai, date de la Journée mondiale de la fibromyalgie, a été choisi en hommage à cette infirmière britannique, née le 12 mai 1820. Pionnière des soins infirmiers modernes, fondatrice de la 1ère école d’infirmières, F. Nightingale contracte à 35 ans une forme grave de fibromyalgie. Durant les 50 dernières années de sa vie, elle restera enfermée la plupart du temps dans sa chambre …

Frida Kahlo

A l’âge de 6 ans, F. Kahlo contracte la poliomyélite et sa jambe droite reste déformée. A 18 ans, en 1925, elle est victime d’un accident de bus qui lui brise le bassin et la colonne vertébrale. Corsetée, clouée au lit durant plusieurs mois, elle en gardera des séquelles douloureuses toute sa vie. Elle consulte médecin après médecin, subit plusieurs opérations chirurgicales (« certaines n’auraient pas avoir dû lieu », dira plus tard son médecin, le Dr Eloesser) et ne cesse de se plaindre de fatigue et d’intenses souffrances.  

Etes-vous fibromyalgique ?

En 2007, les laboratoires Pierre Favre ont initié un questionnaire de dépistage.

Les personnes doivent décrire l’état dans lequel elles se sont senties au cours des 30 derniers jours. Si le score est égal ou supérieur à 12, elles doivent consulter un centre spécialisé.

- J’ai des douleurs ou raideurs dans la plupart des zones de mon corps

  • Jamais 0
  •  Quelquefois 1
  • Souvent 2
  • Toujours 3

- Mon corps est sensible aux tensions ou aux pressions

  • Jamais 0
  • Quelquefois 1
  • Souvent 2
  • Toujours 3

- Je me sens plein d’énergie

  • Jamais 3
  • Quelquefois 2
  • Souvent 1
  • Toujours 0

 - Mon sommeil est réparateur

  • Jamais 3
  • Quelquefois 2
  • Souvent 1
  • Toujours 0

 - Je me sens triste ou nerveux

  • Jamais 0
  • Quelquefois 1
  • Souvent 2
  • Toujours 3

 - Je suis content de ma vie

  • Jamais 3
  • Quelquefois  2
  • Souvent 1
  • Toujours 0

Les 10 règles dor

1. Comprenez votre problème, soyez informé, vous avez besoin d’être compris

2. Travaillez à améliorer votre condition physique. Faites de l’exercice sans jamais forcer.

3. Reprenez doucement les loisirs. Apprenez à vous faire plaisir.

4. Utilisez la chaleur, les massages, les étirements, la relaxation.

5. Prenez soin d’avoir un bon repos nocturne, la qualité de sommeil est plus importante que sa durée

6. Evitez si possible les facteurs de stress.

7. Limitez l’usage des analgésiques.

8. N’utilisez pas la maladie comme une excuse dans la vie pour votre entourage, vos proches, votre thérapeute, votre employeur.

9. Ne croyez pas au miracle, ne faites pas de tourisme médical.

10. Développez une attitude positive par rapport à votre maladie.

 

Monsieur Ponzo, Naturopathe et directeur de l'IFSH

Nos affiliés

L’IFSH est reconnu pour le sérieux et la qualité de ces formations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
 
 
 
 
ifsh logo qualiopi
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, ainsi que pour le ReCaptcha et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.