fbpx

Polémique Doctolib, quelle est la place de la naturopathie dans le système de santé ?

E-mail

La naturopathie fait sa rentrée sous le feu des projecteurs ! Chaque nouvelle polémique sème le discrédit sur la discipline et la confusion dans l’esprit du public. D’un côté, un engouement sans précédent pour les médecines complémentaires porté et accentué par la crise sanitaire, de l’autre, une absence de règlementation pouvant laisser place aux dérives. Résultat, une profusion de thérapeutes issus d’écoles privées libres de définir leurs formations face à un public en quête de mieux-être et de santé au naturel. Comment envisager ce contexte pour la naturopathie ? 

D’où vient la naturopathie ?

Les principes fondateurs de la naturopathie moderne nous viennent des enseignements d’Hippocrate, père de la médecine. Ces principes sont basés sur une approche holistique qui tient compte de la personne dans sa globalité et dans son environnement dans le but de restaurer l’équilibre naturel.  « Naturopathie », de l’anglais « nature’s path », désigne le chemin de la nature. C’est en 1901 à New York que la première école de naturopathie est fondée par l’allemand Benedict Lust, l’American School of Naturopathy. En France, c’est Pierre-Valentin Marchesseau qui importe le concept et crée l’école de naturopathie « la Faculté Libre de France » dans les années 60.

Le statut de la naturopathie

La naturopathie est reconnue par l’Union européenne comme médecine non conventionnelle et par l’OMS comme médecine traditionnelle au même titre que les médecines ayurvédique et chinoise. 

Le statut de la naturopathie diverge selon les pays. Contrairement à de nombreux pays de l’UE, aux Etats-Unis ou encore en Australie, la discipline n’est pas règlementée en France où il n’existe pas de diplôme d’état. Le naturopathe est toutefois libre de pratiquer en tant qu’éducateur de santé, il ne pose pas de diagnostic, ne prescrit aucun médicament ni traitement de maladie, et ne s’ingère en aucun cas dans un traitement médical en cours. Il respecte donc en tous points le code de la santé publique (L 4161-1).

La Fédération Française de Naturopathie, la FÉNA, œuvre depuis les années 80 auprès des pouvoirs publics pour une reconnaissance officielle de la naturopathie en France.

Définition de la naturopathie

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé « La Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Parmi ces moyens naturels, l’alimentation saine est le pilier.

À la fois éducative, préventive et responsabilisante, elle vise à améliorer la qualité de vie et renforcer la vitalité de l’organisme pour optimiser et préserver le capital santé et bien-être de façon durable et naturelle. Elle s’inscrit dans une dynamique de complémentarité avec la médecine conventionnelle qu’elle n’a pas vocation à remplacer. Grâce à un bilan de vitalité et non un diagnostic, le naturopathe met en place un programme d’hygiène de vie personnalisé et non un traitement. Il reste respectueux des traitements médicaux en cours et doit adapter ses conseils. Le naturopathe doit connaître ses limites et savoir diriger ses clients vers les médecins.

Le naturopathe est en quelque sorte un éducateur de santé qui implique la personne et lui enseigne comment agir sur son mode de vie et son environnement pour améliorer sa qualité de vie. Il rend acteur de sa santé et de son bien-être en influençant dans le bon sens.

Eviter les amalgames

Selon Julia Lévi, directrice de l’OMNES (Organisation de la médecine naturelle et de l’éducation sanitaire) « Les pratiques controversées d’une minorité ne doivent pas éclipser l’engagement, le professionnalisme et la déontologie de la majorité des naturopathes ». 

Il existe en France des structures représentatives de la Naturopathie auprès de la population, des médias et des pouvoirs publics comme la FENA, l’OMNES, APNF (Association Professionnelle des Naturopathes Francophones), REFORMED (Regroupement Européen pour la Formation et la Reconnaissance des Médecines non conventionnelles) et SPN (Syndicat des Professionnels de la Naturopathie). Toutes œuvrent pour la qualité des formations dispensées, pour le respect de la déontologie et la reconnaissance d’un métier d’accompagnement de l’humain. 

Je suis moi-même diplômée de l’Institut Français des Sciences de l’Homme, affiliée à l’APNF, au REFORMED et au SPN, une école soucieuse de l’éthique et du sérieux des formations enseignées avec respect et transparence envers la médecine conventionnelle. Par ailleurs, je cherche en permanence à entretenir et enrichir mes connaissances en assistant à des formations auprès d'experts de la santé, médecins et scientifiques. 

Générer de la confiance pour favoriser l’essor des médecines douces

La règlementation de la naturopathie n’étant pas encore au rendez-vous, comment avoir accès aux médecines douces en toute confiance ? C’est Solange Arnaud qui est la première à avoir apporté une solution qui va bien au-delà d’une plateforme de prise de rendez-vous en ligne.

Elle a fondé il y a 7 ans le réseau de thérapeutes certifiés et validés en médecines douces Medoucine pour favoriser l’accès du public aux médecines douces dans un cadre éthique et sécurisé, respectueux de la médecine conventionnelle. Aucune confusion n’est possible dans l’esprit du public sur la nature des prestations, il s’agit d’un réseau réservé aux médecines douces.

Son incroyable idée : sélectionner les praticiens à l’entrée du réseau selon des critères tels que la qualité des écoles, les formations, l’éthique, les références et le parcours du thérapeute. Une fois membre du réseau, Medoucine surveille étroitement les pratiques de ses thérapeutes, le contenu de leur fiche et les avis des clients. Ces avis vérifiés et faisant suite à une véritable consultation recommandent à 99 % les praticiens du réseau Medoucine, preuve de la qualité de ce réseau. 

Medoucine est intransigeant dans la poursuite de sa mission : pouvoir prendre soin de soi proactivement dans un cadre respectueux de ces valeurs dans l’intérêt du réseau entier et des clients en quête de bien-être. 

La place de la naturopathie dans le système de santé ?

Si la naturopathie responsabilise et implique dans la préservation de sa santé au quotidien. 

Si la naturopathie améliore la qualité de vie et éduque à de nouveaux comportements vertueux envers soi-même et envers la planète.

Si la naturopathie est complémentaire et respectueuse de la médecine conventionnelle. Elle peut par exemple apprendre à une personne à gérer le stress et à mieux manger avant qu’elle ne se retrouve dans un état pathologique. Elle peut aussi représenter une aide précieuse et complémentaire dans toutes les pathologies qui nécessitent des traitements médicaux parfois à vie afin de préserver l’organisme et augmenter le potentiel vital. 

Alors, la naturopathie peut être envisagée comme un moyen de rationaliser la dépendance au système de santé. 

Alors, la naturopathie participe au transfert d’une vision curative vers une vision préventive de la santé, qui à terme participe à une médecine intégrative qui associerait médecine conventionnelle et médecines douces.

Eu égard à la hausse incontestable de la popularité des médecines douces malgré les scandales, l’alliance thérapeutique est nécessaire ! Pour le bien-être de tous, faisons évoluer ensemble les médecines douces vers leur reconnaissance et leur encadrement ! 

Déborah Passuti

Nos affiliés

L’IFSH est reconnu pour le sérieux et la qualité de ces formations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
 
 
 
 
ifsh logo qualiopi
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED
ifsh logo REFORMED

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, ainsi que pour le ReCaptcha et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.