L'iridologie : un moyen d'établir un bilan de santé à travers l'iris

L'iridologie : un moyen d'établir un bilan de santé à travers l'iris

E-mail

L'iridologie : un moyen d'établir un bilan de santé à travers l'iris

Tels sont les yeux, tel est le corps - Hippocrate

Qu’est-ce que l’iridologie ?

 A 11 ans, le jeune Ignace van Peczely casse la patte à une chouette, il observe à ce moment-là l’apparition d’un trait dans l’iris d’un de ses yeux, du même côté que la patte rompue. Devenu médecin, il se passionna par la disparité irienne de ses patients et fut le premier à mettre réellement en place une approche iridologique et à en poser les bases. .Cependant, le premier ouvrage relatif à cette méthode remontre aux années 1600 et Hippocrate, à sa façon, l’évoque déjà… De même que les pharaons se faisaient déjà scruter l’iris par des prêtres…

L’iridologie fait partie des outils de médecine alternative partant de l’hypothèse que chaque organe est représenté dans l’œil et plus spécifiquement dans sa partie antérieure, sa partie irienne. Il s’agit d’une lecture de l’iris (d’origine mésodermique) qui s’inscrit dans une approche de terrain, peu symptomatique et surtout, préventive. Le signe précède le symptôme, avec possibilité de lire une sorte d’arbre généalogique, une hérédité.

Comment peut-on faire un bilan de santé à travers l’iris ?

La lecture de l’iris permet à l’iridologue de définir la force vitale et de souligner les prédispositions héréditaires du consultant. L’iridologie permet d’identifier la force vitale et la couleur de l’iris est fonction du nombre de cellules pigmentées. Selon les études d’André Roux notamment, cette couleur donne une indication de certaines prédispositions.

Ainsi, les yeux bleus indiqueraient une facilité à développer de l’arthritisme car l’élimination des toxines acides se fait mal. Les yeux marrons foncés, eux, indiqueraient des prédispositions hépatiques ainsi qu’une possibilité de maladies d’encrassement (cholestérol etc…).L’idée, pour eux, est par exemple de limiter la consommation d’amidons pour éviter la fabrication de mucosités. Les yeux noisette sont souvent des yeux bleus recouverts d’une couche orangée. Ils sont friands d’irritation intestinale par le biais de la fabrication d’acide oxalique qui va entraîner certains troubles digestifs et certaines carences (magnésium, calcium). Les yeux verts, eux, n’existent pas en iridologie… Agrandit, il s’agit d’un œil bleu qui aurait subit un hyperfonctionnement du système nerveux favorisant l’apparition de troubles du sommeil et d’irritabilité. 

Une pupille dilatée, elle, indique un état d’alerte, de stress.

Il est aussi possible d’y détecter le fonctionnement du système nerveux, du système endocrinien et la surcharge toxinique de certains organes. Les possibilités rhumatismales, l’anxiété, les tendances allergiques, les difficultés circulatoires ou cutanées peuvent également y être lues.

Les trous, les taches, les cercles sont, entre autres, des moyens de définir les priorités d’accompagnement.

Point très intéressant : l’iris est la seule partie du tissu conjonctif observable directement sans découpe du corps. Il pourrait, de ce point de vue, directement refléter ce qui se passe à l’intérieur de l’organisme.

Le but de la consultation en iridologie est de faire de la prévention et d’amener le consultant à se prendre en charge de façon personnalisée par le biais de conseils hygiéno-diététiques et d’une approche de santé globale.

Tout ce travail se fait par l’étude de photos de l’iris ou à l’aide d’une simple loupe.

L’iridologie est une pratique très ancienne – vous l’aurez compris en parcourant cet article-. Il y a, si vous souhaitez aller plus loin, sachez qu’il existe différentes approches et différentes écoles historiques avec, pour l’école française Gilbert Jausas, André Roux ou Patrice Ponzo (directeur de l’IFSH) ou pour l’école américaine, Jensen et Pesek. 

Je me permets également d’évoquer John Andrews, invité par Patrice Ponzo lors du Congrès International en 2015, il revient à Paris les 11 et 12 mai prochains lors d’un séminaire exceptionnel qui aura pour thème : 

Pratique de l’Iridologie Moderne, approche émotionnelle de l’iridologie et protocoles Naturopathiques.

Renseignements & Inscriptions 

Pour aller plus loin, voici une bibliographie succincte :

« Introduction à l’iridologie », André Roux

« Iridologie de terrain », Jean Pierre Lancel

« Manuel Pratique d’iridologie », Peter Jackson-Main

Cet article n’a pas pour vocation d’être exhaustif, la science irienne étant complexe et infinie. Je vous en souhaite un bon apprentissage. 

Vanessa Celli-Bonin
Naturopathe, formatrice, réflexologue plantaire à Colmar
06 29 13 46 76

  Visitez ma page Naturocolmar

captcha 

Affiliations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
ifsh logo FFMBE
ifsh logo REFORMED

Copyright Ifsh © 2018 - Mentions légales / CGV -