Mieux connaitre la naturopathie

Mieux connaitre la naturopathie

E-mail

Mieux connaitre la naturopathie

A voir la tête que vous renvoie votre interlocuteur quand vous lui dites que vous êtes naturopathe, …que cet interlocuteur soit votre banquier, votre beau-frère, votre grand-mère…aucun doute sur le besoin de faire connaître encore mieux la naturopathie.

 Quand vous avez la chance d’enfin rencontrer une personne à qui la naturopathie parle un peu, vous voilà à justifier que la naturopathie :

  • Non, ce n’est pas les plantes
  • Non, ce n’est pas faire attention à ce que l’on mange constamment ni la gloire de tous les régimes SANS : sans gluten, sans sucre, sans additifs !

La naturopathie, que l’on pourrait définir par « chemin de la nature » est en fait une synthèse d’une dizaine de pratiques de santé naturelles, au service du soutien de la vitalité intrinsèque de l’individu.

La naturopathie, c’est aussi beaucoup de bon sens, ce sont de nombreux remèdes naturels d’usage ancestral et utilisés de façon empirique, maintenant validés scientifiquement.

Au même titre que l’ayurvéda ou la médecine traditionnelle chinoise, la naturopathie fait partie des approches traditionnelles.

Elle est complémentaire à l’approche allopathique classique.

La naturopathie s’appuie sur 4 grands piliers :

L’holisme : La naturopathie s’attache à dresser un bilan holistique de l’individu, c’est-à-dire qu’elle va – autant que faire se peut – prendre en compte tous les plans de l’individu pour l’accompagner au mieux. C’est-à-dire, qu’elle va s’intéresser à ce que vit la personne dans son quotidien, va proposer une anamnèse sur l’ensemble des systèmes du corps… 

Le causalisme : La naturopathie va aller chercher la cause de la cause, et ne va pas se contenter de faire disparaître le symptôme. Ainsi si vous souffrez tout l’hiver de sinusites, il est fort probable que le naturopathe ira s’intéresser à ce qui se passe dans vos intestins plutôt que de vous donner des gouttes pour le nez …La naturopathie est dans ce sens une approche de terrain plutôt qu’une réponse symptomatique.

L’humorisme : On pourrait comparer les humeurs ou liquides du corps (sang, lymphe, sérum extracellulaire et intracellulaire) au bocal d’un poisson rouge. Lorsque cette eau n’est pas changée régulièrement, le poisson finit par manquer d’oxygène, de nourriture et par mourir. 

Aujourd’hui, nombre de pathologies sont liées à l’encrassement des humeurs. Notre alimentation est beaucoup plus sucrée, plus grasse, plus industrielle, et encombre nos émonctoires, ces portes de sorties par lesquelles les toxines excédentaires peuvent sortir. C’est pourquoi le jeûne revient « à la mode » aujourd’hui, dans la mesure où il agit comme un nettoyage du vase humoral.

Le vitalisme : Lors d’une 1èreconsultation, le naturopathe propose un bilan de vitalité, plutôt qu’un diagnostic de santé. Il s’accorde à observer la vitalité intrinsèque de la personne, en fonction de sa constitution, son tempérament et sa diathèse. Certaines personnes disposent d’un capital vitalité important, ce qui leur permet d’avoir une hygiène de vie aléatoire pendant des années sans avoir plus de souci de santé que n’importe qui… D’autres par contre, de part leur génétique, seront plus fragiles et seront impactés plus rapidement par les stress environnants.

Le bilan de vitalité permet de statuer sur les réserves de la personne, sur la façon dont elle peut traverser les chocs de la vie, et d’adapter les remèdes naturels proposés. Globalement la vitalité d’aujourd’hui n’est plus celle que l’on rencontrait il y a une cinquantaine d’années, aussi les propositions pour revenir à la santé ont changé.

Un naturopathe est un généraliste de la santé, au service du vivant. Il suit un des principes du serment d’Hippocrate « Primum non nocere » : en 1èrelieu, ne pas nuire.

Il pourra s’appuyer sur plusieurs domaines de connaissances : l’alimentation santé, la gestion du stress, les massages bien-être, les techniques réflexes, le conseil en huiles essentielles et plantes, l’utilisation de l’eau et de l’argile. Il travaille en réseau et pourra vous orienter vers différents spécialistes.

La naturopathie vous plait ? Plus qu’une passion, vous voulez en faire un véritable métier ?

Découvrez nos cursus de formation de Conseiller en Nutrition et Praticien Naturopathe en week-end à Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Strasbourg, Toulouse et Tours ou en semaine à Nice et Paris et Pratiquant en Massages-Bien-Être en week-end à Nice uniquement. 

Ouverture des inscriptions le 3 juin 2019.

Patricia LERAY - Naturopathe et formatrice à l’ IFSH.   

captcha 

Affiliations

ifsh logo SPN
ifsh logo APNF
ifsh logo FFMBE
ifsh logo REFORMED

Copyright Ifsh © 2018 - Mentions légales / CGV -